Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je me souviens de cette photo exhibée lors d'un colloque sur l'arganier et la gestion des ressources forestières qui se tenait, il y a 15 ans au Maroc à Agadir. C'était celle d'une silhouette d'arganier, décharné, et assailli de chèvres grimpantes. Une véritable vision d'horreur pour les forestiers et biologistes principal public de cet événement. Mais l'image m'a paru tout de suite, à l'époque, avoir des airs un peu trop caricaturaux pour provoquer en moi la réaction attendue. Le message me semblait trop orienté, stigmatisant des populations rurales, et plus particulièrement des éleveurs jugés irresponsables dégradant irréversiblement cette précieuse forêt endémique. Des études précédentes avaient déjà montré que celles-ci savaient parfaitement mettre en place des pratiques de mises en défens de la ressource, et mes propres enquêtes me convinrent que la dégradation due à l'élevage caprin, si elle ne pouvait être bien sûr négligée était bien moins importante que celle communément diffusée par les services forestiers notamment....

Ménager la chèvre et l'arbre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :