Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La forêt camerounaise ne nourrit plus les pygmées bagyeli. Exploitation minière et forestière, déplacements des villages, la forêt devient trop lointaine ou trop exploitée pour subvenir aux besoins de ces populations forestières que sont les pygmées bagyeli. Le tourisme local est un pis aller qui ne semble qu'accentuer l'acculturation de ces populations et leur éloignement de l'écosystème forestier. C’est en partie ce que montre cet excellent reportage diffusé sur Arte, samedi dernier. A voir donc.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :