Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

800px-Chataigne_K800i.JPGEn Languedoc Roussillon, la superficie de la châtaigneraie ancienne est supérieure à 75 000 ha. Il s’agit là d’un verger pluriséculaire, aujourd'hui en grande partie non exploité. Sur les trois principaux départements producteurs de la Région (Gard, Hérault, Lozère) la surface en vergers exploités atteint seulement 1600 à 1700 ha pour une production de 1500 tonnes.

 

C'est très loin de la production nationale** de 11 000 tonnes qui elle même ne peut satisfaire la consommation hexagonale de 20 000 tonnes (dont 6 à 8 000 tonnes en fruits frais). 11 000 tonnes sont donc importées d'Espagne et d'Italie chaque année. Situation qui peut sembler paradoxale pour le consommateur languedocien vivant à proximité de cette ressource et le plus souvent attaché à cette forêt emblématique.

 

Mais le potentiel d’extension du verger (et donc de la production) est important et une partie significative de cette ressource pourrait, grâce à l’application des techniques de remise en valeur (élagage sévère, surgreffage et plantation) retrouver une véritable vocation fruitière...(à suivre)

 

**dont une partie (2000 tonnes) est exportée vers l'Allemagne

 

Pour aller plus loin :

L'association Châtaigne des Cévennes

 

*Inexploitée, non développée.

Tag(s) : #Tutti frutti

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :