Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Non sur celui-ci on ne trouve pas de sympathiques ruminants bêlants et grimpant à ses branches. Les chèvres du coin, elles préfèrent plutôt rester au sol à brouter, parfois des grosses feuilles dentelées tombées ou à portée. Ces mêmes feuilles qui servent d'emballage décoratif au fromage qu'on fait de leur lait. Cela peut être un fourrage d'appoint en période estivale quand l'herbe est sèche et rare. C'est aussi un ombrage essentiel et bénéfique pour le troupeau lors des journées chaudes d'été. Car si le châtaignier est surtout connu comme « l'arbre à pain », arbre providentiel en Cévennes, la châtaigneraie fait partie des terres de parcours essentielles dans la tradition pastorale cévenole. Mélanger la chèvre et l'arbre, difficile conciliation pour le forestier traditionnel, tant l'animal traine avec lui, souvent à raison, cette image de...(à suivre)

 

Pour aller plus loin :

http://inpn.mnhn.fr/docs/cahab/fiches/9260.pdf

http://www.fao.org/docrep/50630f/50630f06.htm

Tag(s) : #En ruminant à l'ombre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :