Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brazilnut1.jpgDéjà en 1856, dans un des bulletins de la société botanique de France, le fait est très sérieusement noté et abordé : avec le durian (Durio zibethinus) qui porte des grands fruits épineux de la taille d'une ballon de rugby, le châtaignier du Brésil (Bertholletia excelsa) est l'un des arbres les plus dangereux.

« En effet, les deux fruits dont la chute peut causer à l'homme les accidents les plus graves, celui du Bertholletia vulgairement connu sous le nom de noix du Brésil ou d'Amérique et celui du Durio sont produits par des arbres de première grandeur. » (bull. III BSBF 1856)

La chute d'un de ces fruits, une coque marron et dure (qui contient entre une quinzaine te trentaine de noix), de la grosseur d'un gros melon et qui peut peser jusqu'à 1.5 kg peut être mortelle pour les castanheiros collecteurs de noix. Car l'arbre, comme le durian, est l'un des plus élevés de la forêt équatoriale pouvant atteindre plus de 40 m.

Mais ce risque n'est qu'une des nombreuses contraintes liées à la collecte de la noix du Brésil. Les distances parcourues sont importantes et le transport de la collecte le plus souvent assuré par voie fluviale est également long et périlleux...(à suivre).

 

Pour en savoir plus :

Noix du Brésil : http://fr.wikipedia.org/wiki/Noix_du_Br%C3%A9sil

Bertholletia excelsa : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bertholletia_excelsa

Durian : http://fr.wikipedia.org/wiki/Durian

Un exemple de réserve extractiviste : http://cybergeo.revues.org/20763

 

Articles liés

"Shiwi ? c'est oui !"

"Au frais sous mon damar"

"Le sourire de Chico"

Tag(s) : #Mettre de l'huile et faire son beurre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :