Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Silvaticus.jpgLe mot latin silvaticus1 qui donnera ensuite en ancien français salvage pour devenir sauvage, fait directement référence à la forêt (silva). Au delà de l'association généralement faite entre le sauvage et la forêt communément héritée dans nos cultures européennes à racine latine (que j'aborderai ailleurs), il est intéressant de noter qu'en même temps, dans le domaine botanique, la terminologie utilis, est assez souvent associée à des espèces forestières sensu stricto.

C'est le cas du bouleau d'Himalaya : Betula utilis. 

 

Kashmir_Sharada_MS.jpgCette espèce de bouleau originaire de l'Himalaya et du Cachemire peut pousser jusqu'à 4 500 m d'altitude. L'épithète spécifique, utilis,se réfère donc aux nombreuses utilisations des différentes parties de l'arbre. La belle écorce blanche si caractéristique et rappelant du papier, a été utilisée dans l'Antiquité pour écrire notamment les textes sacrés sanskrits (cf photo)2, et est encore utilisée comme papier pour l'écriture des mantras sacrés. Plus prosaïquement elle peut aussi servir d'emballage alimentaire et pour l'artisanat*. Le bois sert également à la construction mais c'est surtout son utilisation comme de bois de feu qui est la plus importante et aujourd'hui la plus problématique car menaçant l'espèce dans certaines régions d'origine.

L'espèce appréciée pour ses qualités ornementales est fréquemment plantée dans les espaces verts et jardins urbains en Europe.

 

Articles liés :

Sorties du bois

C'est du bouleau !

Le plastique c'est pas automatique !

« Suber » photos

 

1* Dictionnaire latin français Gaffiot 1934

2Manuscrit en sanskrit en écorce de bouleau datant probablement du 17 ou 18 ème siècle

 

*utilisations traditionnelles similaires pour d'autres espèces de bouleau en Europe de l'est (Russie notamment) et en Amérique du Nord

 

 


Tag(s) : #Et si on le faisait..!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :