Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

336px-Aspirin-skeletal.svgDifficile d'imaginer en regardant les bulles qui s'échappent du comprimé effervescent, qu'à la base de ce médicament le plus consommé au monde, il y a aussi une histoire d'arbre et d'écorce. L'écorce du saule est en effet connue au moins depuis l'Antiquité pour ses vertus curatives. On a retrouvé la trace de décoction de feuilles de saule sur des tablettes sumériennes de 5000 av. J.-C. et dans un papyrus égyptien datant de 1550 av. J.-C. Hippocrate (460–377 av. J.-C.) conseillait déjà une préparation à partir de l'écorce du saule blanc pour soulager les douleurs et les fièvres. Les Romains connaissaient aussi ses propriétés. Il faut attendre le 18 ème siècle pour que les premières tentatives d'extraction du fameux principe actif, l'acide salicylique soient réalisées et permettent, à la fin du 19ème siècle à la célèbre firme allemande de poser un brevet et commercialiser cette substance « miraculeuse » sous cette appellation si célèbre qu'elle en est devenue un nom commun.

 

Pour aller plus loin :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Salix_alba

http://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_salicylique

 

Tag(s) : #La forêt qui soigne

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :