Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Composition-amidon-fruits.jpgPartout dans le monde, ils sont une manne providentielle de la forêt que l'on s'empresse de protéger et de multiplier : palmier pêche en Amazonie, châtaignier en Europe, arbre à pain, jacquier et sagoutier en Asie et Océanie pour ne citer qu'eux. Leurs fruits, leurs graines et leur écorce apportent le précieux amidon, base de la diète quotidienne et ont sauvé ainsi des populations durant de nombreuses crises et permis à d'autres d'occuper des espaces souvent peu propices à la culture vivrière. Ils sont aussi saisonnièrement, durant la période de fructification, très souvent l'apport principal d'amidon se substituant aux cultures vivrières de base (manioc par exemple). Pourtant ils ne sont pas inclus systématiquement dans les programmes de développement agricole ou de sécurisation alimentaire. Hors champs mais aussi souvent hors forêts, ils rentrent difficilement dans les rubriques préétablies des matrices de projet. Mais au regard de la diversité des pratiques paysannes qui y sont associées et de l'importance de leur utilisation, ils mériteraient sans nul doute un peu plus d'attention de la part des développeurs et des bailleurs.

 

Articles liés :

Notre pain quotidien..

Les fruits de l'arbre à pain

La chicha de chonta

 

Source tableau : Delpeuch F., Favier J.C. et Charbonnier R. 1977 "Etude de quelques propriétés physico-chimiques de l'amidon de diverses plantes alimentaires du Cameroun Orstom:Cnrs/Onarest 52 p.

  

Tag(s) : #Tutti frutti

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :