Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Anthurium-triphyllum.jpgLes feuilles me paraissent énormes. On me dit qu'elles sont comestibles, et qu'elle servent aussi à emballer. On les utilise aussi pour préparer les yampacos me confie mon guide shuar. Je repense à leurs cousines, plantes d'appartement ornementales et leur modeste taille. La famille est nombreuse et le genre tout autant avec ces presque 800 à 1000 espèces (de nouvelles espèces sont décrites chaque année). Plantes de sous bois, elles sont les premières à souffrir de la déforestation. Dans cette vallée du piémont amazonien, l'extension des pâturages et des zones de cultures et l'exploitation artisanale du bois, réduisent chaque fois un peu plus l'espace forestier, entrainant la raréfaction de ces espèces à feuilles comestibles et, plus ou moins inéluctablement, le savoir lié à leur usage. Ainsi les « colons » installés dans la vallée depuis quelques décennies ne connaissent généralement qu'une espèce (Anthurium breviscapum), alors que les indiens shuars, anciens occupants, en connaissent et en utilisent au moins quatre régulièrement.

 

Pour aller plus loin :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Anthurium

http://www.lyonia.org/articles/rbussmann/article_321/pdf/article.pdf

http://www.tropicallab.ugent.be/veerlephd.pdf

 

Articles liés :

Si, si se come !

Feuilles en sauce

Pas vraiment le shuar

 

*En photo : Anthurium triphyllum Auteur : Forest Goods Growing


Tag(s) : #Petites salades en forêt

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :